Chapitre Spécial un an

_

_

_

Kaïh : Les Reliques de Gaëa a un an ! Bravo tout le monde !

Tout le monde : Bravo !

Ash : J’arrive pas à me rendre compte. Tout le chemin qu’on a parcouru… surtout quand on sait que l’auteur est très random quand aux scenarii.

Papa Ash : Au moins vous êtes vivants, vous…

Laruku : Oui enfin bon, moi j’ai trahi tout le monde, je ne sais pas si c’est mieux.

Kaïh : Eh ! Regardez là-bas ! Y’a Kensuke qui discute tranquillement avec Anghor ! Non mais je rêve ?

Ash : Bah après tout c’est aussi ses « un an », on peut lui pardonner pour aujourd’hui.

Papa Ash : IL M’A TUER ! Anghor m’a tuer… heu… tué…

Laruku : Les morts ne parlent pas.

Telhia : Salut les copains !

Ash/Kaïh : TELHIA !!!! T’étais où ?

Telhia : Je vous raconterai plus tard.

Kaïh : Non ! Raconte maintenant !

Telhia : Bah ça serait du spoil pour les lecteurs, vous voulez leur infliger ça ?

Ash : Bien sûr que non… mais dis-le moi dans l’oreille.

Telhia : Ça sera juste écrit plus petit mais toujours lisible.

Ash : Steuplé….

Telhia : Bon OK, mais c’est bien parce que t’es ma sœur. Alors en fait il se trouve que depuis le début…

Anghor : JE VAIS TOUS VOUS TUER !

* Gros silence *

Anghor : … désolé, ça me prend parfois d’un seul coup. Poursuivez.

Kensuke : En fait moi ça ne fait que quelques semaines que je suis dans les chapitres, mais mon histoire commence bien avant la vôtre.

Ash : Vous pourriez nous la raconter ? On connaît déjà un peu le passé de Setsuna, mais on ne sait rien sur vous.

Kensuke : Eh bien tout commença le jour où je perdis ma virginité…

Setsuna : KEN ! Tu ne vas quand même pas raconter tes cochonneries devant tout le monde ?!

Kensuke : T’as peur que j’arrive au passage où tous les deux on a…

PAF PIF POUF, double kick et BONG

Setsuna : Pervers…

Aostaris : Oh non, je voulais entendre l’histoire du jeune homme. Vous savez à mon âge on n’a plus tellement l’occasion de batifoler… d’ailleurs jeune femme, si je puis me permettre, vous avez une poitrine des plus ravi…

re- PIF PAF POUF et BONK

Kaïh : Lui aussi c’est un vieux pervers ?

Laruku : … hélas.

Kaïh : Comment l’auteur va t-il continuer l’histoire avec deux morts prématurés ? En plus c’est pas des petits rôles, Aostaris est censé être un traître à affronter avant Anghor et Kensuke est l’un des leader des Cinq Piliers.

Setsuna : Pas de soucis, je reprendrai le flambeau. Je suis largement plus capable que ce singe lubrique.

Anghor : LES TENEBRES DOMINERONT LE MONDE … ! Encore désolé.

Ash : Il s’arrange pas lui…

Laruku : On est pas sensé remercier les lecteurs pour cette année passée à nous suivre ?

Setsuna : T’es toujours pressé toi, hein ?

Kaïh : Et trop sérieux.

Ash : Et jamais souriant.

Kaïh : Et trop vert…

* silence *

Kaïh : Ben quoi ? Dans l’herbe j’arrive jamais à te repérer.

Laruku : Raciste…

Kaïh : Sache qu’à l’origine il était prévu que mon aura soit verte, mais à cause de toi l’auteur a préféré t’attribuer cette couleur pour une histoire de confort de lecture.

Ash : Comment tu sais ça toi ?

Kaïh : En fait c’est l’auteur qui parle à travers moi. Il me semble qu’il écrit une bonne partie de mes dialogues.

Setsuna : Moi aussi

Telhia : Moi aussi

Ash : Tout comme moi…

Setsuna : … ça voudrait dire quelque part qu’il se parle à lui même… c’est flippant.

Kaïh : ce serait un genre de… schizophrène ?

Setsuna : Je trouve ça… si sexy. Hmmm, j’ai envie de le serrer dans mes bras, tout contre ma poitrine opulente et de glisser ma main sur son torse jusqu’à arriver à… ATTENDS VOIR !

PIF PAF POUF et BONK

Kaïh : L’auteur aussi était un pervers alors ?

Ash : bah pour obliger Setsuna à dire ce genre de chose, oui. Le plus pervers de tous.

Kaïh : Remarque c’est logique. Ses personnages peuvent pas être plus dépravés que lui.

Laruku : Comment on va faire sans l’auteur pour continuer l’histoire maintenant ?

Setsuna : On s’en sortira beaucoup mieux sans lui, croyez moi.

Kaïh : Tu comptes vraiment tuer tous les hommes de cette histoire ?

Setsuna : À la moindre trace de perversité, oui. Et méfie toi parce que t’es sur la liste de surveillance toi. J’oublie pas que tu as aidé Kensuke à mater aux sources chaudes !

Papa Ash : Au moins il y a une justice ! Ah ah ! Chacun son tour !

Ash : Mais en même temps c’est lui qui nous a donné la vie…

* silence *

Anghor : LE MAL EST L’ESSENCE DE LA VIE …! Oh zut !

Kaïh : C’est vrai que sans lui on ne serait pas là…

Telhia : Il nous a quand même fait vivre de bons moments.

Setsuna : Vous avez raison… je regrette un peu de l’avoir tué maintenant.

Ash : Et n’oubliez pas les lecteurs qui ont lu chaque ligne de chaque chapitre ! C’est aussi eux qui nous font vivre.

Kaïh : Tu comptes tuer des lecteurs aussi Setsuna ?

Setsuna : J’en ai repéré un qui lorgnait sur mon décolleté, si je l’attrape…

Telhia : Il faudrait peut-être trouver un moyen de ramener l’auteur à la vie, vous croyez pas ?

Ash : Et si on faisait tous un fractionnement en même temps ? Ça le ranimerait peut être ? Allez, on essaye !

* tout le monde se concentre, effectue un fractionnement et libère l’énergie *

Kensuke : JE SUIS VIVANT !!!

Telhia : Zut on s’est trompé de mort !

Kensuke : Donc, ce passage où Setsuna et moi avons goûté au fruit défendu…

Setsuna : KAMEHAMEHA !

BOUM !

Kaïh : Bon c’est fichu pour Kensuke, il est désintégré. Et en plus on va avoir des problèmes avec les droits d’auteur de l’œuvre d’Akira Toriyama.

Laruku : « Les Reliques de Gaëa » s’achève donc avec cet épisode spécial, l’auteur ayant croisé la lame de Setsuna.

??? : Attendez !!!

* Un homme entre, il semble ni vieux ni jeune, quelque part perdu entre les âges et possède une longue chevelure bleue ramenée derrière son dos *

Kaïh : C’est qui lui ?

Masami Asuki : Je suis un personnage d’un autre roman de l’auteur et je me nomme Masami. En général j’arrive pour sauver les situations dans l’impasse.

Setsuna : Il ressemble un peu à Merlin vous trouvez pas ?

Tous : Ah oui ! (+Anghor : GAËA SERA MIENNE !)

Masami Asuki : Allez hop, résurrection multiple pour tout le monde !

Aostaris : … poitrine ?

Kensuke : … première fois avec Setsuna ?

Auteur : … aime moi Setsuna, aime moi

Setsuna : GENKIDAMA !!!

Faute de personnage vivant et d’auteur en état d’écrire, « Les Reliques de Gaëa » ne peut continuer à compter de ce jour….

…..

Fort heureusement, l’auteur étant tout puissant, tout le monde va être ressuscité et Setsuna sera mienne bientôt.

PAF

… pardon.

Ash : Merci à tous !

Tous : MERCI !

Merci

Cet article, publié dans Reliques de Gaëa, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s